Atterrissage périlleux d’un avion Broussard sur le tarmac de la galerie !

En quête perpétuelle du nouvel objet qui nous fera frissonner, Philippe Vichot acquiert un avion MAX-HOLSTE MH-1521 Broussard.
Le n°24 d’une production totale de 396 exemplaires.

Avion de légende, le Broussard fut conçut par l’ingénieur Max Holste. Il entra en service en 1957 et le resta jusqu’en 1998.
Celui-ci connut un vif succès et fut construit à 396 exemplaires dont 47 pour un usage civil.
C’est un avion de liaison et d’observation qui fut principalement utilisé par les armées françaises entre 1957 et 1993.
Reconnu pour sa grande robustesse – les jambes du train d’atterrissage notamment – il permet d’opérer à partir de terrains non aménagés. Son double gouvernail de direction, inhabituel à l’époque pour un avion à ailes hautes, permet une grande précision dans le pilotage à vitesse réduite. Avec son moteur en étoile et ses ailes haubanées entièrement métalliques, il continue de susciter l’admiration des amateurs.

Seuls quelques uns de ces avions existent encore aujourd’hui ; certains préservés précieusement par des passionnés de l’aéronautique, d’autres exposés dans les musées.

En septembre 2018, parmi 60 aéronefs, 4 Broussard participent à l’aventure du Raid Latécoère-Aéropostale pour célébrer les 100 ans du lancement de la fameuse ligne aérienne reliant Toulouse à Dakar.
(Cf Lire l’article du Monde Afrique, Dans le sillage de l’Aéropostale(1/8), « Toulouse-Dakar à bord d’un Broussard, c’est le rêve d’une vie ». Par pierre Lepidi. Publié le 21 octobre 2018. )

Pour info descriptif :
Envergure : 13,75 M
Longueur : 8,60 M
Hauteur : 3,67 M
Vitesse maximale : 228Km/h

Philippe Vichot – 37 Rue de Lille, 75007 Paris – 0033 (0) 1 40 15 00 81 – philippe@vichot.com

en_GB
fr_FR en_GB